INFORMATIONS COVID-19

LES MESURES EN VIGUEUR VOTRE SANTE
Où est demandé le pass sanitaire ? LIENS UTILES

Retrouvez sur cette page actualisée toutes les informations disponibles et les mesures prises par l’ensemble des organismes concernés. Les services de la Ville mettent tout en œuvre pour faciliter la vie des habitants de Savigny face à la maladie et assurer la gestion de la crise.

Dernière mise à jour le 21/01/2022 à 9h30.

 

LES MESURES EN VIGUEUR

Pour faire face au regain de circulation du virus, plusieurs mesures sont en vigueur sur l’ensemble du territoire : pass sanitaire, port du masque, application de protocoles spécifiques ou encore mesures de renforcement que les préfets de département peuvent mettre en place.

Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.

Gestes barrières

  • Le port du masque est obligatoire sur la voie et l'espace publics dans le département de l'Essonne, dans les seuls lieux et circonstances suivants (ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N°2022-PREF-DCSIPC-BDPC N°026 du 17 janvier 2022) :
    • les marchés, brocantes, vide-greniers et ventes au déballage ;
    • les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant plus de 10 personnes, quel que soit leur objet, y compris revendicatif, dès lors qu'ils sont organisés sur la voie publique ;
    • les files d'attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate ;
    • les abords des gares et des entrées des centres commerciaux, à leurs heures d'ouverture ;
    • les abords scolaires ou universitaires au moment des entrées et sorties ; 
    • les abords des lieux de culte au moment des offices et cérémonies.
  • À noter quelques exceptions pour :
    • des personnes pratiquant une activité sportive ;
    • des personnes mineures de moins de onze ans ;
    • des personnes handicapées munies d'un certificat médical justifiant cette dérogation ;
    • des personnes circulant à l'intérieur des véhicules particuliers et professionnels ;
    • des cyclistes ;
    • des usagers de deux-roues motorisés.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

Les nouvelles règles d’isolement à compter du 3 janvier

schéma isolement

Éducation

Écoles maternelles et élémentaires : le protocole sanitaire de niveau 3 s’applique à l’ensemble des départements métropolitains.

Collèges et lycées : le protocole sanitaire de niveau 2 s’applique à l’ensemble des départements métropolitains.

Les protocoles dans les établissements scolaires vont être simplifiés, a annoncé le Premier ministre Jean Castex le lundi 10 janvier 2022. L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes :

  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.
  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.
  • Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

Rassemblements & loisirs

 À partit du 3 janvier et pour trois semaines : 

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu'au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.

Dose de rappel

  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès trois mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19, à compter du samedi 27 novembre 2021.

« Pass sanitaire »

  • Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
  • Le « pass vaccinal » entrera en vigueur le 24 janvier 2022, sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel. Il concernera toutes les personnes de 16 ans et plus.

Pour toute question complémentaire sur la COVID-19, une ligne est ouverte 24h/24 et 7j/7 au 0800 130 000.

>> Se faire vacciner

>> Se faire tester

L'ensemble de ces dispositions est conditionné par la situation épidémique du département et du territoire national qui évolue chaque jour.

Retrouvez toutes les informations sur le site du >> Gouvernement

VOTRE SANTE

Se faire tester

Organisés par l'association Santé Bien-être les Coquelicots, l'Agence Régionale de Santé et par la municipalité, des tests PCR s'effectuent en cour d'honneur sur rendez-vous. Les sessions sont accessibles via la plateforme >> Doctolib.fr

⚠️ Attention ! En raison d'une très forte demande, les réservations sont ouvertes au fur et à mesure du remplissage des sessions.

Certaines pharmacies proposent des tests antigéniques et PCR, n'hésitez pas à contacter votre pharmacien qui pourra vous renseigner.

Se faire vacciner

Si vous n'avez pas encore complété votre schéma vaccinal, voici une liste - non exhaustive - des structures qui vaccinent contre la COVID-19 sur le territoire :

Athis-Mons :
- Pharmacie de Paris - Tél. 09 74 56 53 61
- Pharmacie des Plantes - Tél. 01 69 38 08 80
- Pharmacie des froides bouillies - Tél. 01 69 38 59 17
- Centre de vaccination d'Athis-Mons - Tél. 01 69 54 54 17

Juvisy-sur-Orge :
- Centre de vaccination éphémère de l'Hôpital de Juvisy (prochaines dates : 15/12 et 18/12)
- Pharmacie de la Pyramide - Tél. 01 69 21 43 40
- Pharmacie de la Gare - Tél. 01 69 21 43 46

Morangis :
- Maison de Santé de Morangis - Tél. 01 69 34 69 35
- Pharmacie de l'Ormeteau - Tél. 01 69 09 60 56
- Pharmacie des sables - Tél. 01 64 54 86 83
- Pharmacie de l'avenir - Tél. 01 69 09 12 40
- Pharmacie Bessaud - Tél. 01 69 09 12 40

Paray-Vieille-Poste :
- Maison de Santé Hygie - Tél. 01 85 12 02 68
- Pharmacie de la Vieille poste - Tél. 01 69 38 33 04

Savigny-sur-Orge :
- Maison de Santé des Bleuets - Tél. 09 73 03 07 04
- Pharmacie Caufment, rue des écoles - Tél. 01 69 96 03 98
- Pharmacie Hghiem - Tél. 01 69 44 63 07
- Pharmacie Centrale - Tél. 01 85 12 51 82
- Pharmacie Torti - Tél. 01 69 05 28 81

Viry-Châtillon :
- Pharmacie Vellard-Roques - Tél. 01 69 44 45 94
- Pharmacie Troubat-Verger - Tél. 01 69 24 29 10

>> Prendre rendez-vous

Adoptons les bons gestes

gestes barrières

Téléchargez l'appli tous antiCovid

Tous engagés contre la Covid-19, téléchargez l'appli #TousAntiCovid

Soyez alerté et alertez les personnes en cas d'exposition à la Covid-19.

appli

 

Où est demandé le pass sanitaire ?

Le « pass sanitaire » est exigé depuis juillet dans les établissements et les rassemblements où le brassage du public est le plus à risque sur le plan sanitaire, à savoir :

  • chapiteaux, salles de théâtre, salles de spectacles sportifs ou culturels, salles de conférence ;
  • salons et foires d’exposition ;
  • établissements de plein air y compris les parcs zoologiques, d’attractions et à thème ;
  • stades, établissements sportifs, piscines, salles de sport ;
  • casinos, salles de jeux et « bowlings » ;
  • festivals assis / debout de plein air ;
  • cinémas et théâtres ;
  • monuments, musées et salles d’exposition ;
  • bibliothèques, médiathèques (hors bibliothèques universitaires et spécialisées, BPI) ;
  • compétitions sportives ;
  • autres événements, culturels, sportifs, ludiques ou festifs, organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes ;
  • établissements de culte pour les évènements ne présentant pas un caractère cultuel ;
  • navires et bateaux, de type navires de croisière ;
  • discothèques, clubs et bars dansants ;
  • fêtes foraines, à partir d’un seuil de 30 stands ou attractions.

  Depuis le 9 août, le « pass sanitaire » est étendu :

  • aux activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière (sur la base d’une liste validée par arrêté préfectoral) et ferroviaire, du room service des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • aux séminaires professionnels. Pour ces derniers, un seuil à 50 personnes continuera de s’appliquer, et l’application se fera uniquement si ces séminaires ont lieu en dehors du site des entreprises ;
  • aux services et établissements de santé et médico sociaux pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements (à l’exception des établissements et services médico-sociaux pour enfants, ou des résidences autonomie). Cette obligation sera levée évidemment dans toute situation d’urgence, ou pour la réalisation d’un test de dépistage. Aussi, les personnes qui ont un soin programmé à l’hôpital devront se munir d’un « pass », sauf décision contraire du chef de service [ou autre autorité] si l’exigence du « pass » est de nature à empêcher l’accès aux soins du patient dans des délais utiles à sa bonne prise en charge ;
  • aux déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux, sauf en cas d’urgence faisant obstacle à l’obtention du justificatif. Cela concerne donc les vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit et les cars interrégionaux non conventionnés. Les autres modes de transport, notamment transports en commun, sont exclus de l’application du « pass » ;
  • aux grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient dès lors que l'accès à la vente de biens et services de première nécessité aux alentours est possible. Le contrôle sera fait à l’entrée du centre commercial, et non au niveau de chaque enseigne dans le centre. À compter du 8 septembre, le « pass sanitaire » ne sera plus obligatoire dans les centres commerciaux des départements où le taux d’incidence est inférieur à 200 / 100 000 et en décroissance continue depuis au moins 7 jours. 

Le port du masque est obligatoire dans tous les établissements recevant du public et les lieux clos, y compris ceux soumis au pass sanitaire.