Elections : modification des procédures d'inscription

Publié le ven 21/12/2018 - 15:54

Auparavant, en cas de déménagement ou première inscription sur les listes électorales, les citoyens avaient jusqu’au 31 décembre de l’année en cours pour s’inscrire et pouvoir voter dans la commune l’année suivante. La réforme actuelle des listes électorales assoupli cette règle. Les électeurs français et européens ont dorénavant jusqu’au 31 mars 2019 pour s’inscrire en vue des élections européennes du 26 mai prochain.

Autre nouveauté : la création d’un répertoire électorale unique, géré par l’INSEE. Ce dernier évitera les doublons : les électeurs se verront attribuer un numéro unique qui les suivra tout au long de leur vie. Cela n’empêchera pas bien entendu de devoir s’inscrire en cas de changement d’adresse.

Cas particulier : les Français résidant à l’étranger ne pourront plus être inscrit à la fois sur une liste électorale consulaire et sur une liste électorale municipale pour les scrutins locaux, au risque d’être radié des listes communales.