Page d'accueil » Culture » Archives & Histoire » Pages d’Histoire » Les 80 ans de l’école "du plateau", groupe scolaire (...)
Les 80 ans de l’école "du plateau", groupe scolaire Jules-Ferry
La rentrée des classes est toujours un évènement pour les écoliers, qui plus est quand on rentre dans une école neuve. C’est ce qui est arrivé à plusieurs centaines de petits Saviniens en 1929.

1927, le développement des lotissements sur le plateau bat son plein. Reprise économique et développement industriel, nouvelles lois pour l’amélioration du logement social, et crise du logement à Paris, concourent à l’urbanisation de ce que l’on appelle désormais "la banlieue". À Savigny-sur-Orge, la population est passée de 1893 habitants en 1923 à environ 7 à 8000. On évalue à 970 les enfants en âge scolaire alors qu’il n’existe que 4 classes à l’école des filles "Joséphine", et 3 classes à l’école des garçons "Ferdinand Buisson". En 1929, les effectifs s’élèvent à 65, 55 et 71 élèves dans ces trois classes !

Le problème est repoussé provisoirement avec l’aménagement de 2 classes dans les locaux vides de la ferme de Champagne prêtés par les propriétaires. L’Etat et le département sont sollicités pour subventionner la construction d’un groupe scolaire. Il sera situé sur le plateau, au plus près des nouveaux habitants. Les subventions trainent à être accordées et elles sont loin de couvrir les frais. La commune doit recourir à l’emprunt pour les 200 000 francs qui restent à sa charge, soit 10% de la somme totale. Compte tenu des conditions de confort rudimentaire dans lesquelles vivent les habitants du nouveau quartier, la municipalité décide en juin 1928, d’adjoindre des bains-douches au groupe scolaire. Le projet de 40 cabines sera réduit à 20 pour des raisons financières. De même, il est prévu une cantine scolaire, vrai progrès par rapport au simple réfectoire où les élèves faisaient réchauffer le repas qu’ils apportaient.

Construit en 1928, le bâtiment ouvre ses 10 classes à la rentrée de 1929. Monsieur et madame Cordeaux, les instituteurs de Champagne sont nommés directeur et directrice.

Il s’avère hélas, tout de suite trop petit. En 1931, 68% des Saviniens vivent sur le plateau, et la ville compte 1 400 enfants entre 6 et 13 ans contre seulement 208 en 1911. L’effectif du nouveau groupe scolaire en février 1931 376 garçons dans 6 classes – dont une de 91 élèves ! – et 340 filles également pour 6 classes. On ne peut pas dire que les conditions d’enseignement et d’apprentissage soient optimales.

Les salles d’attente des parents et même les préaux sont transformés en salles de classe et les agrandissements se succèdent, bien que les subventions pour ces travaux supplémentaires se fassent attendre : l’Etat lui aussi a du mal à répondre à toutes les demandes. 2 nouvelles classes ouvrent en 1930, 4 en 1931, 4 en 1933 ; et enfin 10 classes entre 1957 et 1960.

Au cours de l’année 1931-32, le groupe scolaire prend le nom de "Jules Ferry" en hommage à l’homme politique, père de l’éducation obligatoire et de l’enseignement public, laïc et gratuit.