Page d'accueil » Votre Mairie » BUDGET » Orientations budgétaires 2017 » LE BUDGET MUNICIPAL DECRYPTE
LE BUDGET MUNICIPAL DECRYPTE

Le budget primitif de l’exercice 2017 est le premier budget à s’inscrire dans une logique pluriannuelle de maîtrise des dépenses de fonctionnement et de projection des investissements définies par les orientations budgétaires présentées et débattues le 02 mars 2017 lors du Conseil municipal.

Les dépenses et les recettes du budget primitif sont équilibrés à hauteur des montants suivants : 51 902 923,20 € en fonctionnement 11 872 395,12 € en investissement

Les équilibres financiers rapportés au titre de la section de fonctionnement attestent du retour d’une capacité de financement de la collectivité lui permettant d’assurer la préservation de ses ratios financiers (capacité de désendettement inférieure à 12 ans), utiles à la conduite des programmes d’investissement attendus par la population, tout en maintenant le socle de services publics établi en 2016. Ces équilibres lui permettent par ailleurs de dégager les budgets nécessaires à la mise en œuvre de services nouveaux à l’image du foyer Jean Morigny et de la création d’un fonds « classes de découverte ».

Ils témoignent tout autant de la nécessité d’une surveillance particulière de l’évolution des dépenses de fonctionnement rapportées notamment aux chapitres 011 et 012 dans un contexte de baisse structurelle des dotations et de participations de l’Etat que de la hausse des dépenses de personnel (2,9%) liées aux décisions nationales ainsi qu’aux dépenses conjoncturelles liées à la fermeture du centre de vacances de la Savinière. Dans ce contexte appelé à évoluer à la baisse lors des prochains exercices, la collectivité continue d’engager d’importants efforts de gestion à travers l’extension des travaux d’annualisation du temps de travail et la poursuite des réflexions engagées sur la réorganisation des services au gré des départs d’agents.

Par ailleurs, le niveau d’épargne brute dégagée dans le contexte de reprise du résultat 2016 et l’intégration des recettes pleines et entières provoquées par la modulation des taux d’impôts votée en 2016, montrent la nécessité de poursuivre les efforts de gestion pour engager les investissements utiles attendus par les Saviniens.

La section d’investissement témoigne de le soutenabilité du plan d’investissement de 24 millions d’euros projeté d’ici 2020 en proposant l’inscription du premier quart de 6 millions d’euros nets de dépenses d’investissement utiles aux Saviniens moyennant un recours maîtrisé à l’emprunt de 4 millions d’euros. Engagés avec le soutien de partenaires publics (Conseil départemental de l’Essonne, ANRU), ce programme d’investissements permettra de contribuer à l’engagement de dépenses urgentes à l’image du remplacement des murs rideaux fragilisés de l’écoles Kennedy, l’avancement des travaux préparatoires à la modernisation de l’école Ferdinand Buisson, la poursuite du plan d’investissement engagés au profit des installations sportives ou encore la réalisation de la maison du projet de renouvellement urbain de Grand-Vaux utile à l’appropriation du projet par les Saviniens.

Proposant une réponse durable aux pertes de recettes liées aux désengagements de l’Etat, intégrant un haut niveau de surveillance et de maîtrise de ses dépenses de fonctionnement tout en préservant ses capacités à engager les investissements utiles aux saviniens, le budget 2017 répond aux enjeux de service public aujourd’hui imposés aux collectivités, tout en maintenant les services publics proposés aux Saviniens et en conservant les politiques publiques utiles à leur protection.

PDF - 321.1 ko
PDF - 321.1 ko