Page d'accueil » Culture » Archives & Histoire » Pages d’Histoire » Petite histoire des Municipalités
Petite histoire des Municipalités
La Révolution substitue les communes aux paroisses comme divisions administratives de la France. Le Conseil municipal débat désormais des affaires communales.

Le registre des délibérations du Conseil Municipal consigne toutes les décisions prises au niveau de la commune, mais les premières années, il tient également lieu de "Journal Officiel" : toutes les lois, appelées à l’époque lettres patentes, y sont recopiées "dans les trois jours" conformément au décret de l’Assemblée Nationale du 6 novembre 1789. Ainsi figure sur le premier registre de Savigny les lettres patentes du roi pour la création des municipalités.

A travers les délibérations, l’histoire de la commune est consignée dans les 53 registres des délibérations du Conseil Municipal rédigés à ce jour. Faisant suite au décret sur les municipalités, et conformément à ce texte, il est procédé le 4 février 1790 à l’élection du premier Maire de Savigny, Claude Magloire HENAULT.

Le 18 novembre 1792 conformément à la nouvelle loi, le Maire et les officiers municipaux prennent possession des registres paroissiaux, où sont consignés les baptêmes, mariages et sépultures, qui deviennent les registres d’état -civil.

Les maires sont élus par les citoyens, puis à partir de1800 ils sont nommés par le pouvoir public (préfet), donc en fonction de l’orientation du régime.

A partir de 1882 le maire est élu par le Conseil municipal, lui-même élu au suffrage universel depuis 1948. Ainsi le 31 mars 1822 a lieu l’installation aux fonctions de maire du Maréchal DAVOUT Prince d’Eckmühl nommé par arrêté préfectoral du 13 mars 1822.