Page d'accueil » Le site » Rome, Une Histoire Intime
RETOUR SUR...
Rome, Une Histoire Intime

« Nous connaissons Rome à travers ses ruines et ses monuments. Mais ce soir, nous avons vécu le quotidien des Romains sous l’ère de la dynastie des Antonins » a conclut Joëlle Eurgène, le maire adjoint à la Culture, cette remarquable et érudite conférence de Jean-Louis Voisin, un ancien membre de l’Ecole Française de Rome. Car pendant plus de deux heures et avec minutie, ce passionnant conférencier nous a raconté la vie de cette ville mythique et de ses habitants.

Les Antonins, dont l’un des empereurs les plus connus est sans doute Marc Aurèle, célébré comme philosophe stoïcien, ont régné durant près de deux siècles avant notre ère. Ce sont sept empereurs qui ainsi dirigèrent politiquement et juridiquement la ville-phare de la mare nostrum, le bassin méditerranéen.

« Avec notre standard de vie, nous aurions beaucoup de difficultés à vivre dans la Rome des Antonins » a précisé Jean-Louis Voisin qui a décrit cette ville comme une cité de la démesure comme a pu le symboliser le Colisée qui pouvait accueillir jusqu’à 68 000 personnes pour célébrer les jeux du cirque durant lesquels les prisonniers pouvaient se faire dévorer par des lions affamés. Ville monstre et surpeuplée, Rome permettait cependant la cohabitation pacifique de très nombreuses et différentes populations. Puis, à travers une description minutieuse, plans et photos à l’appui, cet historien émérite nous a entraînés dans une balade à travers les bâtiments publics et les somptueuses demeures privées.

L’un des moments les plus surprenants, peut-être, de la conférence aura été de déconstruire nos idées préconçues sur les esclaves. Loin de l’image de soumission, Jean-Louis Voisin nous les a décrits – sans les enfermer dans des généralités – avant tout comme une catégorie juridique. Ces esclaves pouvaient de fait être fonctionnaires ou pédagogues et devenir bien plus riches que des citoyens libres !

Les auditeurs ont, pour finir, applaudi chaleureusement ce partage du savoir avec une forte envie de se replonger dans les essais et biographies historiques pour approfondir à la fois leurs connaissances sur cette période bien méconnue et prolonger ce court instant de culture.