Page d'accueil » Le site » La musique au coeur
SCOLARITE
La musique au coeur

Les yeux de Victor, cinq ans, sont pétillants. Sa maîtresse a promis à sa classe une surprise. Et lorsque Victor et ses amis s’assoient dans la grande salle de la maternelle Mermoz, ils découvrent un quatuor à cordes avec le directeur du Conservatoire et trois professeurs venus interpréter des extraits d’œuvres du patrimoine classique. Bon, les bambins sont un peu dissipés. Mais très coopératifs : ils s’animent, applaudissent et posent des questions. Le contact est direct et vivant.
De manière pédagogique, Judith Taupin, premier violon, présente son instrument. Elle évoque les nombreuses possibilités pour l’utiliser. Le place à côté de l’alto d’Alain Mames et précise que plus l’instrument est volumineux, plus le son est grave, « comme la voix de votre papa ». Ensuite, Marie Mazin, en second violon, explique les notions de piano et forte, deux termes italiens qui soulignent la force de l’interprétation. Quoi de mieux que des musiciens enthousiastes pour transmettre leur passion ?

A la découverte de Mozart et de Piazzolla

Pour cette petite balade musicale, Stéphane Ballot, le directeur du Conservatoire municipal a aussi convié deux célèbres compositeurs : Wolfgang Amadeus Mozart et Astor Piazzolla, l’Argentin qui a su renouveler l’art du tango. Des compositeurs très différents par leur univers géographique et artistique avec le Divertimento de Mozart et le Libertango de Piazzolla. Deux œuvres évidemment très dissemblables pour présenter une petite palette des possibilités offertes par les instruments. Après les maternelles Mermoz et Chateaubriand, les représentations se poursuivront tout au long du mois de mars dans les autres écoles maternelles de Savigny.
Cette ouverture du Conservatoire hors les murs s’inscrit dans une démarche un peu particulière que Stéphane Ballot souhaite pérenniser dans un partenariat avec l’institution scolaire. Car depuis la rentrée, le directeur multiplie les expériences artistiques pour sensibiliser grands et petits à l’art musical. Après de nombreux concerts de musique classique ou contemporaine à la Salle des Fêtes ou à l’auditorium, intégrés dans la programmation culturelle de la ville, le concert de Noël en l’église Saint-Martin, une dizaine de représentations de l’œuvre de Camille Saint Sens, Le Carnaval des Animaux, avec le soutien précieux du maire adjoint à la Culture, Joëlle Eugène, Stéphane Ballot souhaite désormais partager avec le plus grand nombre ce qu’il connaît le mieux : la musique vivante. Et ainsi faciliter l’accès à la culture qui ne doit plus être le luxe d’une élite.