L’église Saint Martin

De la chapelle seigneuriale à l’édifice actuel, l’église de Savigny a été de nombreuses fois remaniée, agrandie, restaurée. Il est assez difficile d’établir avec certitude les différentes étapes de sa construction. On peut malgré tout tenter d’en suivre les grandes lignes.

- XIe siècle : construction de l’église ajointe à la demeure fortifiée des seigneurs du lieu.

- XIIe siècle : Passée par diverses donations en la possession des moines clunisiens de Longpont, l’église est reconstruite dans le style roman qui caractérise leurs édifices. Témoin de cette construction, l’arc roman récemment mis à jour qui sépare actuellement la nef du chœur.

- XIIIe siècle : Agrandissement du bâtiment avec la construction d’un bas-côté droit, et, semble-t-il, transfert du chœur du côté du clocher. C’est de ce moment que doit dater la dissimulation des arcs romans sous des coffrages en forme d’ogives gothiques.

- XVe siècle : Reconstruite à la fin de la guerre de cent ans, elle est de nouveau consacrée.

- XVIe siècle : Installation de quatre cloches bénies le 19 mars 1587. Il est certain que le clocher a du être modifié et consolidé pour les y installer. Trois d’entre elles durèrent deux siècles, jusqu’à la Révolution, et la quatrième, trois siècles, jusqu’en 1892.

- XVIIIe siècle : Dans la première moitié du siècle l’église est restaurée et agrandie, certainement à cause de l’augmentation de la population un bas-côté gauche est ajouté dans le style de l’époque (piliers carrés et arcs en anses de panier). Cet agrandissement entraîne la suppression du cimetière situé autour de l’église ; le nouveau cimetière se situant désormais rue du Mail. Quant au clocher, il a été reconstruit (au moins sa partie supérieure) en 1779. A la Révolution, trois cloches furent réquisitionnées afin d’être fondues pour les besoins de l’armée.

- XIXe siècle : Beaucoup de modifications furent apportées, trois d’entre elles pour faire face au nombre croissant de paroissiens : vers 1840, allongement du portail d’entrée côté Nord avec création de plusieurs chapelles, puis construction d’une tribune et installation d’un petit orgue par John Abbey en 1848, enfin vers 1865, constructions de voûtes ogivales dans le bas-côté gauche “pour le rendre identique au bas-côté droit”, pose de vitraux au fond du chœur, nouveaux autels. En 1892, la dernière cloche se cassa ; elle fut remplacée par deux cloches : une grosse baptisée Cécile Lucienne et une petite, Louise Joséphine.

- XXe siècle : Ce n’est qu’en cette fin de siècle, après quelques petits travaux d’entretien, qu’une restauration en profondeur fut entreprise qui permit de mettre à jour la partie la plus ancienne de l’édifice : l’arc roman du XIIe siècle, confirmant ainsi l’origine très ancienne de l’église.

D’après J.N. Laurenceau « L’Eglise St Martin de Savigny/Orge ». Publié dans le Bulletin de la Société Historique et Archéologique de Corbeil d’Etampes et du Hurepoix, N°1988