Page d'accueil » Le site » Les animaux musicaux
CONSERVATOIRE
Les animaux musicaux

« La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ». L’aphorisme est signé du premier Secrétaire d’Etat à la Culture, André Malraux nommé par le Général de Gaulle qui n’avait, en son temps, pas jugé utile de nommer un ministre. C’est aussi un peu la philosophie de Stéphane Ballot, le directeur du Conservatoire, qui a organisé, pour 1400 écoliers des établissements primaires saviniens, huit représentations de l’œuvre de Camille Saint–Saens, Le Carnaval des Animaux, dans l’auditorium du Conservatoire.

Pour cette première représentation qui s’est déroulé mardi 9 décembre, Stéphane a accueilli les premiers spectateurs par « Bienvenue, vous êtes ici chez vous », une manière d’ouvrir ces centaines de petites oreilles au monde du classique. Car, pour la plupart d’entre elles, elles écoutaient pour la première fois un concert « de grande musique » comme disent les néophytes.

Le choix judicieux de l’œuvre de Saint-Saens, dont le livret plein d’humour malicieux fut écrit par le comédien et homme de radio Francis Blanche près de 70 ans après la pièce musicale, était manifestement adapté pour ce jeune public. A travers tout un bestiaire convoquant des lions, des poules, des kangourous, un âne et un coucou, mais aussi des tortues et des éléphants – « Les éléphants sont des enfants qui font tout ce qu’on leur défend » - Saint-Saens s’amuse à travers des saynètes sonores a reproduire le son des animaux : lent pour les tortues ou grave pour la lourdeur des éléphants, par exemple.

En maîtresse de cérémonie et récitante du texte de Blanche, Karine Bracchi a sollicité la participation de la salle en écho aux différentes répliques, ce qui a motivé l’attention de l’auditoire. Et autre astuce de Stéphane Ballot pour décomplexer les petits écoliers : installer un certain nombre d’entre eux sur scène et autour des musiciens pour vibrer au plus près de la musique. Pari réussi donc pour cette première expérience d’initiation culturelle organisée par le Conservatoire Municipal avec une ovation particulière à tous ces professeurs qui participent à cette belle aventure.

Tous les mardi à 14h jusqu’au 3 février hors période de vacances scolaires au Conservatoire