Page d'accueil » Cadre de Vie » Développement durable » Les chenilles processionnaires
ALERTE SANTE
Les chenilles processionnaires

La chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon de nuit. La femelle a coutume de chercher un arbre de la famille des sapins ou dans une moindre mesure des cèdres afin d’y pondre ses œufs. Ceux-ci se retrouvent alors agglomérés dans un cocon gris argenté recouvert d’écailles qui peut contenir jusqu’à 320 larves.

JPG - 23.4 ko
JPG - 43.8 ko
JPG - 48.5 ko

Après l’éclosion, les chenilles tissent un nid où elles passeront la journée pour attendre la nuit. Celui-ci peut passer inaperçu, se confondant avec l’arbre qui l’accueille et dont les insectes vont se nourrir. Véritables parasites, une fois leur hôte affaiblit, elles chercheront un nouveau support se déplaçant en procession jusqu’à lui. Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils qui, dispersés par le vent ou par nous même (tonte de la pelouse, en essayant de détruire une procession…) peuvent provoquer une irritation chez les personnes et les animaux. La survenue de réactions physiques n’implique donc pas nécessairement de toucher directement les insectes. L’inhalation ou le contact avec la chenille ou ses poils peut provoquer de sévères démangeaisons, de la conjonctivite des maux de gorges, voire des difficultés respiratoires ou des vomissements.

JPG - 59.1 ko

Il est donc important de ne surtout pas y toucher et détruire immédiatement chenilles et cocons.

Pour en savoir plus :https://www.iledefrance.ars.sante.fr/chenilles-urticantes-1