Page d'accueil » Le site » De Savigny à Dakar
SOLIDARITE
De Savigny à Dakar

Après un mois passé avec les enfants de la Médina, à Dakar, l’animateur et président de l’association « Défis et Solidarité », Idrissa Ndiaye revient sur les temps forts de son séjour sénégalais.

Idrissa Ndiaye connaît bien le quartier de la Médina à Dakar pour y avoir grandi et joué dans l’une des équipes de football les plus célèbres de la ville, le Diaraf. Mais il s’est depuis plusieurs années exilé loin de son Sénégal natal pour travailler dans les maisons de quartier de Savigny. Mais Idrissa retourne chaque année, en septembre, à la rencontre des petits écoliers de la Médina. Juste avant la rentrée. Car avec l’association caritative qu’il a créée et qu’il dirige, Défi et Solidarité, il propose depuis cinq ans maintenant un mois d’activités pour ces enfants quelque peu défavorisés.
Pour cette session, de nombreuses initiations sportives ont permis de belle découvertes à ceux qui, bien souvent, ne jouent qu’au football. Badminton, tennis, mini-golf, volley, ping-pong, turnoball : quelques sportifs en herbe ont même participé à des tournois, « l’objectif étant de leur faire découvrir d’autres sports » précise Idrissa Ndiaya. Après la visite de l’île de Gorée, l’an passé, lieu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO pour le souvenir douloureux comme point de départ africain de la traite des esclaves, les enfants ont visité l’Assemblée nationale. Mais le temps fort tant attendu reste le tournoi de foot qui regroupe une dizaine d’écoles de football installées dans le quartier.

En amont de la rentrée qui s’est déroulé le 8 octobre, l’association, avec l’aide de ses partenaires dont la Ville de Savigny et le Secours Populaire, a distribué des kits comprenant des fournitures et des récompenses pour les meilleurs élèves. « Le but est de soulager les finances des parents car les fournitures scolaires constituent un gros problème pour ces familles, souligne Idrissa. Car ce don intervient juste avant la rentrée et la période de la fête de Tabaski. » Une fête que nous, nous connaissons en Europe sous le vocable de l’Aïd ou fête du mouton. Cette distribution s’est achevée par le mot du premier adjoint au maire de la Médina en direction des écoliers : « Tout ce qui a été fait pour vous doit vous encourager à étudier. »