Page d'accueil » Culture » Archives & Histoire » Saviniens illustres » Etienne DE VESC (1447-1501)
Etienne DE VESC (1447-1501)

De tous les seigneurs de Savigny-sur-Orge d’avant le XIXe siècle, le plus célèbre, sans aucun doute, est Etienne de Vesc, personnage de notoriété nationale.

Né vers 1447, Etienne de Vesc est issu d’une des plus anciennes familles du Bas-Dauphiné remontant aux croisades. Il a à peine 25 ans lorsque Louis XI le charge de diriger au château d’Amboise, en qualité d’échanson et de premier valet de chambre, la maison du dauphin Charles.

Son mariage avec Anne fille de Guillaume Courtois (1475) lui apporte la seigneurie de Savigny-sur-Orge ruinée par les calamités de la guerre de Cent ans.

Etienne de Vesc entreprend de construire un château et agrandit son domaine. Les temps d’horreurs encore proches, la demeure présente toutes les caractéristiques d’un château-fort. Louis XI y effectue de nombreux séjours.

Grand Officier de la Couronne, Etienne de Vesc, en cette qualité, assiste à l’agonie du roi et reçoit ses dernières volontés. Après la mort du roi, il devient membre du Conseil de régence.

En 1488, Etienne de Vesc obtient des lettres patentes pour le changement du parcours royal dit Voie des Romains ( route de Corbeil à Longjumeau) qui, traversant le parc rejoignait la rue Vieille (rue Charles Rossignol), la rue de la Liberté et la rue de Chilly-Mazarin. Charles VIII, ami du seigneur de Savigny, est un hôte assidu au château.

En 1489, Etienne de Vesc devient président de la Chambre des comptes de Paris et concierge (bailli) du palais, en remplacement d’Antoine de Beauvau. En octobre 1490, il obtient du roi des lettres patentes entérinant la foire de Saint-Martin d’hiver les 11 et 12 novembre.

Du fait de son influence sur le roi, Etienne de Vesc aborde les premiers rôles : son nom figure au bas de l’acte “d’union personnelle” de la Bretagne et de la France (1491). En outre, il dirige, avec Guillaume Briconnet, le conseil privé du roi.

Il est à l’origine des expéditions d’Italie qui, durant plus d’un demi-siècle, infléchissent l’orientation de la politique européenne et marquent la Renaissance française. Il fait carrière en Italie où il exerce d’importantes fonctions (même sous Louis XII) et y obtient le titre de Duc d’Ascoli et de Nola.

Etienne de Vesc consacre une part importante de sa fortune à développer son domaine de Savigny où il réside à maintes reprises.

Mort à Naples le 6 octobre 1501, il est inhumé à Caromb, au pied du Mont Ventoux.

F. et F. J.