Page d'accueil » Le site » Devenir Citoyen
CIVISME
Devenir Citoyen

260 jeunes Saviniens ont reçu leur carte d’électeur lors de la cérémonie de remise du Livret Citoyen le 9 avril à la Salle des Fêtes. Retour sur un moment civique.

Bienvenue à l’âge de la majorité ! proclame le Livret du Citoyen que tous les jeunes majeurs saviniens ont obtenu avec leur carte d’électeur. Ce petit fascicule résume les principes fondamentaux de notre République avec leurs symboles comme la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » mais aussi les droits et les devoirs civiques comme le respect de la loi. « C’est un moment important dans ma vie, explique Maeva. Je souhaite poursuivre mes études et prépare le concours de Sciences Po à Paris. Je m’intéresse donc énormément à la vie de notre démocratie et je suis heureux de faire partie désormais la grande assemblée des citoyens. »
En revanche, Matthieu ne s’intéresse pas trop, lui, à l’actualité : « Je ne lis pas les journaux et je ne me sens pas trop concerné par la vie publique de la France. Mais avec cette première carte d’électeur, je me crois un peu dans l’obligation d’y être plus attentif à l’avenir. » Passionnés ou pas par la res publica, la « chose publique », ils sont devenus également des membres de l’Europe comme l’a souligné le maire dans la conclusion de son discours : « La France est aussi ouverte sur l’Europe et elle conserve dans le monde une reconnaissance pour son prestige et sa langue. En devenant citoyen français, vous devenez aussi des citoyens européens. »

UN PEU D’HISTOIRE :
Voter est un droit pour chacun d’entre nous. Ce droit a été le fruit d’une longue évolution de nos institutions politiques et du combat mené par ceux qui souhaitaient nous permettre de vivre en liberté et en démocratie. Sous la monarchie constitutionnelle, au début de la Révolution française, de 1789 à 1792, le vote était restreint. Seuls les hommes de plus de 25 ans payant un impôt direct avaient le droit de voter pour des électeurs plus riches, qui, à leur tour, élisaient les députés. Ce suffrage était appelé censitaire.

En 1799, avec le Consulat, tous les hommes de plus de 21 ans ont le droit de vote. Le système d’élections y était très complexe. Ajouté à la discrimination des femmes, ce suffrage n’avait d’universel que le nom ! Après la chute de l’Empire en 1815, la Restauration rétablit le suffrage censitaire. En 1848, avec le début de la seconde République le suffrage universel est rétabli mais il reste uniquement masculin. Le vote devient alors secret avec l’institutionnalisation des isoloirs. Enfin, en 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les femmes françaises seront pratiquement les dernières du monde occidental à pouvoir voter.